Jour : 12 octobre 2022

Renutrition anorexie : 8 conseils pour mieux accepter son ventre

Renutrition anorexie : 8 conseils pour mieux accepter son ventre

Renutrition anorexie : 8 conseils pour mieux accepter son ventre

Cet article fait suite à celui où je te donne toutes les explications te permettant de comprendre pourquoi tu as un ventre qui peut être gonflé lorsque tu manges, et même quelques heures après.

C’est pour moi important que tu commences par là avant de lire l’article qui va suivre. 

Dans cet article, je te donne 8 conseils pour t’aider à accepter ton ventre gonflé

C’est assez difficile voire même impossible d’aller à l’encontre de ce ventre gonflé. Comme je te dis dans l’article précédent, c’est un signe positif de ta guérison. Physiquement, tu ne peux pas vraiment l’atténuer. En revanche, psychologiquement, tu peux travailler sur l’acceptation de ce symptôme de guérison. 

Je te donne tout de même quelques conseils pour mieux vivre cette phase de guérison : 

1. Adapter la cuisson de tes aliments

Certains aliments sont plus facilement digérés et demande moins d’énergie à ton corps s’ils sont cuits d’une certaine façon. C’est notamment le cas des légumes. Comme je sais que chez beaucoup d’entre vous, c’est un composant un peu indispensable de votre alimentation (c’était mon cas), je me permets de commencer par ce conseil. 

Les fruits et légumes crues sont beaucoup plus difficilement digérés par l’estomac. C’est pourquoi je te conseille de les cuire voire même de les manger en purée ou en potage pour aider à la digestion. Alors attention, ça ne veut pas dire que tu dois te contenter d’une soupe ou une purée de légumes en guise de repas ! Ce n’est qu’un accompagnement. Bien évidemment, tu gardes toutes les autres catégories d’aliments à côté. 

2. L’eau… Avec modération !

Même chose, je sais que souvent, on a tendance à abuser de grandes quantités d’eau, de thé, de café, etc. Du moins, c’était mon cas aussi. 

Et clairement, l’eau ça prend de la place dans ton estomac. Et ça contribue (négativement) à tes problèmes de ballonnements et de digestion. De plus, trop d’eau dilue les acides de ton estomac, nécessaires à la décomposition des aliments. 

Donc, je te conseille de ne pas boire plus de 1,5 L, vraiment. Peut-être que tu te dis que tu en es loin, mais tu ne comptes justement peut-être pas l’eau qui a dans ta tasse de thé ou de café. Et n’oublie pas que les fruits et légumes sont pleins d’eau également.  

Je te conseille également d’éviter de boire de l’eau pendant les repas, au moment où ton système digestif s’apprête à recevoir et à digérer de la nourriture. Préfère l’eau entre les repas. 

anorexie-potomanie

3. Réduits les aliments riches en eau… et faible en énergie !

C’est lié à mon point précédent, mais comme je te disais, les fruits et légumes sont des aliments riches en eau, en fibre mais qui ne t’apportent que très peu d’énergie. Or ton corps a une carence en énergie et il a besoin de cette énergie pour guérir. 

En lui apportant beaucoup d’aliments riches en fibres et en eau, ton corps va devoir dépenser beaucoup d’énergie (qu’il n’a pas) pour les digérer. La digestion étant ralentie, ce sont tous des aliments qui prennent de la place et qui restent plus longtemps dans le système digestif. Ainsi, cela accentue les symptômes de ventre gonflé. 

Je sais que ça peut être difficile pour toi de ralentir les légumes et les fruits parce que c’est ce qui te rassure. Mais tu dois tout de même te limiter sur la quantité de légumes dans ton assiette. Voire commencer par manger les féculents et protéines. Sinon, tu auras beaucoup plus d’inconfort intestinal à terminer ton assiette.  

Et d’ailleurs, ton corps sait que ces aliments ne lui apportent pas assez d’énergie. J’en parle souvent lorsque j’aborde le sujet de la faim extrême. Mais c’est fréquent que tu te diriges davantage vers des aliments énergétiques, qui te donnent envie mais que tu t’es tant interdit. L’une des raisons est que ton corps a besoin d’énergie avec des aliments digestes pour lui. Et oui, un cookie est plus facile à digérer et lui apporte plus d’énergie qu’une pomme ou un bol de salade.

Surmonter ta peur de prendre du poids avec une approche englobant TOUS les aspects de la guérison

Dimensions…

  • Psychologique,
  • Restructuration cérébrale,
  • Physique,
  • Nutrition,
  • Acceptation corporelle,
  • Reconstruction de ton identité,
  • Anti-compensation…

...pour un chemin de guérison durable et consolidé.

4. Manger régulièrement

Alors pareil, ce conseil est assez difficile à appliquer, je le sais. Mais je me dois de te le dire. D’ailleurs, parfois tu dois te dire “Ah bah c’est plus facile à dire qu’à faire !” Et je te promets que je le sais car j’étais à ta place. Et parfois, je n’arrivais pas toujours à appliquer ces conseils, et ce n’est pas grave. Mais au moins j’en avais conscience, et j’essayais de lutter contre mon trouble alimentaire pour appliquer ces conseils bénéfiques pour ma guérison.

Mais en effet, manger régulièrement est mieux pour ton système digestif. Parce qu’un gros repas toutes les 4-5 heures, c’est beaucoup de travail pour ton estomac, qui, souviens-toi, est en mode “économie d’énergie”. Je te conseille donc de faire au moins 4 repas, mais voire 5, 6, 7 ! Et l’idée est donc de scinder tes repas, de faire des collations le matin, l’aprem et avant d’aller dormir. Ça peut te paraitre horrifiant ce que je te dis. Je le sais mais fractionner tes repas est aussi une façon pour ton estomac de digérer “petit à petit”. Globalement, il vaut mieux avoir MAXIMUM 3 heures entre tes prises alimentaires. 

5. Éviter les édulcorants, faux sucres et tout ce qui fait mal à ton ventre

J’étais une grande amatrice de toutes ces cochonneries (marketing d’ailleurs !) : le coca zéro, les chewings-gums sans sucre, les yaourts bourrés d’édulcorants pour me donner une sensation de (faux) sucre en bouche. Sauf que ce sont tous des ingrédients néfastes pour le corps, qu’il digère mal. Donc ça vient rajouter une difficulté supplémentaire à ton corps dans sa digestion (comme-ci il n’en avait pas assez…). 

Même chose, je sais que c’est parfois difficile d’arrêter du jour au lendemain. Mais diminue déjà le plus possible. 

6. Une marche digestive

marche-digestive-maux-ventre

Pour le coup, ce conseil peut faire plaisir à ton TCA. Mais attention, je te parle pas d’aller faire un semi-marathon ou une marche super active. Je t’ai dit dans l’article précédent que le repos va de pair avec guérison et l’activité physique vient ralentir ta digestion. Donc je vais pas me contredire haha 

Mais c’est vrai que parfois, une marche digestive, tout doucement, m’aidait à digérer, à faire fonctionner les muscles de mon estomac pour faire avancer les aliments dans mon système digestif. 

Je te conseille d’attendre au moins 30 minutes à 1 heure après le repas. Une marche trop proche de ta prise alimentaire peut être contre-productive. Et on parle vraiment d’une marche à un pas LENT. Oui, en mode grand-mère haha. Mais promène-toi dans la nature, tu admiras le paysage en même temps. Ou prend quelqu’un avec toi, tu prendras le temps d’échanger pour faire de ce moment un moment agréable et distrayant (plutôt que de focaliser ton attention sur ton ventre). Le temps de cette marche n’excède pas non plus 30 minutes. 

Peut-être que là, tu te dis “Ouaaah mais elle s’imagine pas que moi je fais bien plus que 30 minutes par jour et je cours presque”. Si si, j’imagine bien puisque j’étais comme ça. Mais encore une fois, je me dois de te le dire. Pour te faire comme une “piqure” de rappel et pour que tu aies conscience que ton corps doit être ménagé pour guérir. 

7. Les distractions pour ne pas penser à ton ventre gonflé

J’en parle très souvent, mais les distractions sont importantes dans le cadre de la guérison des troubles alimentaires. Elles sont à utiliser n’importe quand tu ressens une émotion négative : la culpabilité, l’envie de compenser, du dégoût envers ton corps, des pensées obsessionnelles…

L’idée est de donner à ton cerveau des occupations positives, qui te font du bien. Pour cela, tu peux donc t’occuper avec une activité créative (dessiner, lire, faire ou écouter de la musique…), passer du temps avec ton animal, discuter avec tes proches, regarder une série, etc. Tu peux également écouter un podcast ! Évidemment, je te propose le mien :

Mais il en existe beaucoup et c’est vraiment un bon outil de distraction ! 

Au début, tu n’y arriveras pas toujours. Tu vas tenir 1 minute peut-être. Mais l’important est de continuer, de répéter la distraction pour “obliger” ton cerveau à penser à autre chose, à te focaliser sur quelque chose qui te fait du bien plutôt que sur ces pensées qui te font du mal.

8. Des vêtements confortables pour faire un nid douillet pour ton ventre

Se sentir ballonné, serré dans tes vêtements ne t’aide pas à accepter ton ventre gonflé. C’est pourquoi je te conseille vivement de porter des vêtements amples. Évites les leggings qui te collent à la peau et qui te donne encore plus mal au ventre. “Laisse respirer” ton ventre avec des vêtements dans lesquels tu te sens bien, confortable. Cela t’aidera également à moins focaliser ton attention dessus.


* Update : En partageant cet article via ma Newsletter, une de mes lectrices m’a dit qu’un Ostéopathe l’a beaucoup aidé à régler ce problème. Et en effet, on ne pense parfois pas à ça alors que les osthéo sont très compétents pour ça, et également pour débloquer des problèmes corporels liés à des problèmes psychologiques.

J’espère que ces conseils te sont utiles et peuvent t’aider, ne serait-ce qu’un petit peu, à mieux accepter ton ventre. N’oublie pas que c’est temporaire, c’est un signe de guérison positif, qui prouve que ton corps fonctionne bien, qu’il se remet en marche. Si tu écoutes ton TCA et que tu diminues ta ration en espérant atténuer ton ventre, tu ne feras que renforcer ce phénomène car ton système digestif a justement besoin d’énergie pour pouvoir relancer ta digestion et te permettre de guérir.

Tu dois passer par cette étape, de façon momentanée, pour guérir. Fais confiance à ton corps et au fonctionnement de ton organisme. Il est bien fait, s’il te fait agir de cette façon, c’est qu’il en a besoin. N’oublie pas qu’il est toujours de ton côté, il veut ta bonne santé. 

Ne hais pas ce petit ventre d’amour. Il ne fait rien de mal. Il agit pour ta santé, pour ta guérison. Il te veut du bien, alors prends soin de lui. Il mérite ton amour ♥︎

Tu souhaites recevoir un shot de bienveillance et de motivation pour ta guérison chaque semaine ?

Inscris-toi à ma newsletter pour des conseils exclusifs (PS :  J’ai des cadeaux pour toi 🤗)

Retrouve ton kit de guérison gratuit dans mon espace Ressources :

Articles récents

Publié par Norainnoflower dans Conseils, 1 commentaire
Ventre très gonflé dans la guérison de l’anorexie

Ventre très gonflé dans la guérison de l’anorexie

Ventre très gonflé dans la guérison de l’anorexie

La guérison des troubles alimentaires est rude car lorsqu’on commence à se réalimenter, les difficultés sont autant mentales que physiques. Et l’une de ces difficultés justement, c’est ce ventre qui peut être très gonflé, notamment suite à un trouble alimentaire restrictif comme l’anorexie. Ce ventre gonflé peut s’accompagner de douleurs, ballonnements, gaz, constipation… qui rendent d’autant plus difficile à accepter. Je pense que je dédierai un article aux problèmes intestinaux durant la guérison !

Combien de personnes en guérison sont venues me poser des questions sur la normalité ou non d’avoir son ventre gonflé. Combien d’entre-elles sont venues me dire qu’on leur avait déjà demandé si elles n’étaient pas enceintes. On ne me l’a jamais demandé, mais j’imagine au combien ça doit être difficile… 

Si tu t’es déjà retrouvé face à l’une de ces deux questions, cet article va t’intéresser !

Je commence cet article en te disant que OUI, avoir un ventre gonflé dans la guérison de l’anorexie est complètement NORMAL. Non, ce n’est pas parce que tu manges trop. Ça, c’est ton trouble alimentaire qui te ment pour essayer de te garder plus près de la maladie. La cause générale de ce ventre gonflé, c’est ton passé restrictif. 

Mais je vais te donner de façon plus détaillée les principales causes physiologiques de ton corps. Cet article est complémentaire avec un autre où je te donne quelques conseils pour mieux vivre ces ballonnements (lien en bas d’article).

Comme souvent, avant de commencer, je t’incite à consulter un médecin qui pourra surveiller ta santé et t’apporter des conseils adéquats à ta situation, voire un traitement pour t’aider à mieux supporter les douleurs si tu en as. Cela te permettra d’ailleurs de t’assurer qu’il ne s’agit pas d’un SRI : Syndrome de renutrition inappropriée

Pourquoi as-tu un ventre très gonflé en guérison d’anorexie ?

1. Une digestion ralentie dû à la dénutrition

La première cause est due au fait que ton système digestif tourne au ralenti. Tu en as peut-être entendu parler puisque j’en parle souvent sur Instagram ! Ton corps ne recevant plus assez d’énergie pour répondre correctement à ses besoins, il est donc en mode “économie d’énergie”. De ce fait, il alloue le peu d’énergie que tu lui donnes sur des choses essentielles à ta survie (comme faire battre ton cœur par exemple). 

L’énergie allouée à ta digestion est bien en deçà de ce que tu devrais avoir. Or, la digestion demande énormément d’énergie pour bien fonctionner. C’est pourquoi tu as un ralentissement de ta vidange gastrique. On parle de gastroparésie : les mouvements de l’estomac tournent au ralenti. Les muscles de l’estomac qui se contractent pour pousser les aliments sont beaucoup plus lents pour économiser l’énergie. Ainsi, la nourriture que tu ingères reste plus longtemps dans ton système digestif. Pour te donner un ordre d’idée, une personne qui soufre d’un trouble alimentaire prend en moyenne 5 à 10 heures pour digérer contre 1 à 2 heures pour une personne en bonne santé. 

Le lien avec ton ventre gonflé ? La nourriture étant physiquement présente dans ton estomac, intestin… elle prend du volume dans ton ventre.

ventre-gonfle-anorexie

2. La diminution des enzymes digestives et bactéries intestinales

“Bactérie” ?! Oui, mais des bactéries saines ! Ton intestin en a besoin, et tous les systèmes digestifs sains en ont. Tu en as naturellement et notamment grâce à ton alimentation. 

Le problème, c’est qu’avec la restriction, ton organisme ne fonctionnant plus correctement, il produit beaucoup moins de bactéries intestinales (saines du coup). Et cette diminution d’enzymes digestives et bactéries participent au ralentissement de ta digestion. On en revient au point 1 ! 

Mais pas de panique, ça revient avec le temps. En gros, comme tu n’as pas consommé ou peu certains aliments, ton estomac a arrêté de produire les enzymes spécifiques à la digestion de ces produits. Donc quand tu vas les manger à nouveau, ça peut être difficile à digérer. Mais ça ne veut pas dire que tu es devenu allergique à ces aliments ou que tu es intolérant, ça veut dire que ton corps a besoin de s’habituer à nouveau. Donc ce n’est pas agréable les premières fois, mais il faut continuer de les manger pour “entraîner” ton système digestif. L’arrêt total de ces aliments serait bien pire et renforcerait cette “intolérance passagère”. 

(Attention, il existe tout de même des vraies intolérances et allergies alimentaires. Donc, je te recommande comme d’habitude d’avoir un suivi avec des professionnels de santé qui sauront de donner un diagnostic). 

De plus, si tu as recouru à des vomissements ou prise de laxatifs, cela vient également impacter négativement ta flore intestinale. 

Surmonter ta peur de prendre du poids avec une approche englobant TOUS les aspects de la guérison

Dimensions…

  • Psychologique,
  • Restructuration cérébrale,
  • Physique,
  • Nutrition,
  • Acceptation corporelle,
  • Reconstruction de ton identité,
  • Anti-compensation…

...pour un chemin de guérison durable et consolidé.

3. La faiblesse de ta zone abdominale

Lorsque le corps ne reçoit pas d’énergie suffisante, il vient puiser l’énergie en lui-même et notamment dans tes muscles. C’est pourquoi on entend souvent parler d’une “fonte des muscles” dans le cadre de l’anorexie mentale

De ce fait, les muscles qui se trouvent au niveau de ton abdomen, notamment tes abdominaux, ne sont parfois plus assez “forts” pour maintenir le ventre, qui semble alors distendu. 

Et ne te dis pas que du coup, il faut que tu fasses 50 abdos par jour ! Même pas 10, même pas 1 en fait. Ce n’est pas ça qui va t’aider dans ta guérison ni même pour “cacher” ton ventre. 

Ce qui m’amène à mon point suivant…

4. L’hyperactivité à l’origine de ton inconfort digestif

L’hyperactivité impact également ton système digestif. L’hyperactivité diminue la production d’enzymes digestives et d’acide gastrique, entraînant un ralentissement de la mobilité intestinale. L’acide gastrique aide à la décomposition, digestion et absorption des nutriments provenant de la nourriture que tu ingères. 

Dans la cadre de la guérison d’un trouble alimentaire, le sport et même l’activité physique en général sont vécues comme un stress pour le corps. L’énergie qui est allouée à l’activité physique, c’est de l’énergie en moins pour la digestion et plus globalement pour aider ton corps à guérir. Le repos est tout aussi important que l’alimentation. Ton organisme en a besoin. Tu n’es pas paresseux quand tu t’autorises à répondre aux besoins de ton corps !  

Donc non, faire des abdos en te disant que du coup ton ventre sera plus musclé c’est WRONG WAY. Tu dépenseras de l’énergie (que tu as déjà en quantité limitée) pour de l’activité physique. C’est de l’énergie en moins pour ta digestion, ce qui renforce tes ballonnements et c’est alors un cercle vicieux.

5. Et l’impact du stress sur ton ventre, on en parle ?

Les troubles alimentaires vont souvent de paires avec l’anxiété. Lorsqu’on va à l’encontre du TCA, on sort de sa zone de confort. L’anxiété se fait ressentir puissance 1000. Et c’est lorsque c’est difficile que l’on est sur le bon chemin. Mais ce stress n’est clairement pas simple à gérer pour ton petit estomac.

Lorsque tu stresses, ton système nerveux sympathique s’active. Donc ton cerveau se met en mode “combat”. C’est ce même système qui s’active si jamais tu es en danger. Par exemple, si un animal se met à t’attaquer, ton cerveau te dit de courir, de prendre la fuite. Donc, lorsque tu angoisses, le peu d’énergie que ton organisme a, il le concentre sur ta survie, il est prêt à combattre, à te protéger. Donc encore une fois, c’est de l’énergie en moins pour ta digestion, ce qui la maintient dans une digestion lente. 

Alors évidemment, la solution serait de s’alimenter de façon décontractée. Mais je sais très bien que ça, c’est la théorie. Moi-même, j’étais constamment angoissée, j’avais 1000 questions dans ma tête, des peurs plus incohérentes les unes des autres… Bref, je ne te juge absolument pas.

Par contre, avant les repas, j’avais pris l’habitude parfois de me masser la mâchoire pour me détendre le visage, ou de prendre quelques inspirations profondes avant. Cela te permet de mettre ton cerveau dans les bonnes conditions au moment des repas. Tu peux par exemple faire une séance de 1 ou 2 minutes de cohérence cardiaque. Je t’avais parlé sur Instagram de l’application Respire. Elle est gratuite. 

Manger moins pour un ventre moins gonflé : la mauvaise idée

Peut-être que tu te dis que tu devrais diminuer ta ration pour que ton système digestif soit moins en galère, pour diminuer ces ballonnements et ce ventre gonflé.  

La seule chose bénéfique que ça aura, c’est un soulagement TEMPORAIRE. Vraiment, temporaire. Les bénéfices ne durent qu’un temps. Tout comme toutes les actions qui émanent de ton TCA. 

ventre-anorexie

Mais si l’on se positionne d’un point de vue de ta guérison, en mangeant moins, tu ne donnes pas l’énergie nécessaire à ton corps pour guérir. De plus, ton système digestif a besoin d’être “entraîné” justement avec des quantités plus grandes. C’est ainsi qu’il aura l’énergie pour produire les bactéries et enzymes nécessaires à ta digestion, qu’il pourra reconstituer tes muscles, relancer le système digestif, etc. Et c’est comme ça justement qu’à termes, les ballonnements et ton ventre gonflé vont s’estomper.

Mais combien de temps ça va durer ?

Ça je ne peux pas y répondre, et personne à vrai dire. Parce que chaque personne vit son propre chemin de guérison. Il n’y pas de temporalité exacte. Le ventre gonflé s’estompera à mesure que ton corps sera re-nourrit, qu’il aura assez d’énergie pour digérer convenablement. Mais une chose est sûre, c’est que ça ne restera pas à vie, je te rassure !  

C’est temporaire. Et c’est difficile de le voir comme ça, mais c’est un signe positif de la guérison. Cela veut dire que ton organisme se bat contre le TCA, qu’il est en train de guérir. 

J’espère que ces explications t’aident à mieux comprendre pourquoi ce ventre gonflé est totalement normal dans la guérison de ton anorexie mentale. Et d’ailleurs non, ce n’est pas un cumul de graisse soudain après tes repas. 

Il n’existe pas de traitement spécifique pour ce symptôme. Mais je t’invite à lire l’article où je te donne 8 conseils pour t’aider à mieux accepter ton ventre et atténuer l’inconfort des ballonnements occasionnés par la renutrition.

Et n’oublie pas que c’est temporaire, ça s’améliore au fil de la guérison et tu as besoin de manger, d’énergie, de repos pour aider ton corps à digérer. Même si ta première réaction (ou que ton trouble alimentaire te dit) est de moins manger, la seule solution est justement de t’alimenter plus. Tu dois passer à travers cette étape de la guérison, c’est nécessaire, c’est un signe positif que ton organisme fonctionne bien. Comme je te dis souvent, fais confiance à ton corps. S’il agit ainsi, c’est qu’il en a besoin.

Tu souhaites recevoir un shot de bienveillance et de motivation pour ta guérison chaque semaine ?

Inscris-toi à ma newsletter pour des conseils exclusifs (PS :  J’ai des cadeaux pour toi 🤗)

Retrouve ton kit de guérison gratuit dans mon espace Ressources :

Articles récents